Survol des Rencontres nationales

6e Rencontre nationale des OCLD

« La Rencontre nationale nous permet de devenir un nous, un ensemble d’OCLD qui unissons nos forces et notre voix pour agir ensemble avec un objectif commun, celui de soutenir notre communauté et particulièrement les jeunes et leur famille. »

Une centaine de participant.e.s se sont rassemblé.e.s les 15 et 16 novembre dernier à l’occasion de la 6e Rencontre nationale des OCLD : une participation à l’image du ROCLD; diversifiée et provenant de 13 régions représentées au regroupement!

Sans oublier les 18 personnes-ressources qui ont enrichi la programmation de leur expertise! Comme le temps a parfois manqué, certaines activités de formation complémentaires seront offertes dans les prochains mois.

Cette 6e édition était également l’occasion de souligner le 20e anniversaire du regroupement et de s’ouvrir à de nouvelles collaborations. Des discussions porteuses ont eu lieu entre les membres et leur Instance régionale de concertation (IRC) respective. Un panel d’invité.e.s a permis de s’initier aux réalités de l’action communautaire dans les réseaux anglophones et autochtones, ouvrant la porte à des partenariats prometteurs.

Enfin, le théâtre-forum présenté par le Mouvement Jeunes et santé mentale a suscité une réflexion de fond autour de la médicalisation des problèmes sociaux. Dans cette activité, comme dans le reste de la Rencontre nationale d’ailleurs, les jeunes présents se sont démarqués par leur participation active et leur contribution pertinente aux discussions.

[/vc_column_text]

Le Volet Jeunesse

Lors d’un « espace de dialogue », les jeunes ont été invités à partager leur vision d’un organisme idéal. En voici un portrait :

  • Un ratio de 5 à 6 intervenant.e.s pour 10 jeunes;
  • Des activités en deux volets : scolaire et services complémentaires;
  • Une heure de sport par jour;
  • Un service de garderie sur place pour permettre aux jeunes parents de rester avec leur enfant;
  • Plus de personnel spécialisé pour intervenir sur des problématiques en déficience intellectuelle et physique;
  • Du matériel adéquat et confortable;
  • De la nourriture à disposition des jeunes : la sécurité alimentaire n’est pas un luxe mais un droit. De plus, le fait d’avoir l’estomac vide est un facteur de décrochage.

Les jeunes ont également eu l’opportunité d’échanger avec le rappeur Samian au sujet de leurs rêves et de leurs peurs. L’activité d’écriture a notamment permis aux jeunes de verbaliser un sentiment général d’être jugé, exclu et marginalisé dans une société qui ne leur fait pas de place.

« L’atelier d’écriture avec Samian a ouvert des portes. Je vais partir plus mature. Je repars avec des ressources. »

Panel -Regards croisés des autochtones, anglophones et francophonessur l’action communautaire en lutte au décrochage

ateliers…

Théâtre-forum: "C'est fou la vie, faut pas en faire une maladie!"

Le théâtre-forum est une activité de sensibilisation aux principaux enjeux et pistes de solutions entourant la médicalisation des problèmes sociaux.

Il est porté par le Mouvement Jeunes et santé mentale.

Le contenu du théâtre-forum est inspiré d’un large processus de consultation mené en 2016 auprès de 150 intervenants, plus de 160 jeunes et 50 organisations dans 12 régions du Québec.

Quelques fait saillants mis de l’avant par Tristan Ouimet Savard du Regroupement des Auberges du cœur du Québec:

  • La multiplication des diagnostics touche surtout les milieux défavorisés;
  • Les diagnostics sont posés de plus en plus tôt et dure de plus en plus longtemps dans la vie;
  • Nous disposons de peu d’information sur les effets à long terme de la médication;
  • On tend vers une lecture biomédicale de la santé mentale. Les aspects liés à l’environnement ne sont pas suffisamment pris en compte.

Quelques enjeux qui ont fait réagir les participant.e.s :

La pression mise sur l’enfant et sa famille :

  • Le fait d’insinuer que le comportement d’un enfant compromet la réussite des autres élèves dans la classe crée beaucoup d’anxiété dans la cellule familiale;
  • Un seul élève ne peut pas être tenu responsable du climat de toute une classe;
  • Devant l’absence de support et le peu d’information disponible, les parents se retrouvent seuls avec les décisions à prendre. Leur capacité d’action est restreinte.

Le développement du jeune :

  • Lorsque qu’un jeune est médicamenté très tôt et très longtemps, il lui est difficile d’apprendre à se connaître sans médication et de trouver des stratégies alternatives;
  • Les effets secondaires de la médication peuvent parfois aggraver la situation en créant d’autres difficultés.

L’accès aux ressources :

  • Les temps d’attente pour avoir accès aux services psychosociaux est trop long pour parler d’un véritable accès.
  • La manque de ressources à l’école incite les parents à se tourner vers le privé alors que plusieurs familles n’en ont pas les moyens.
  • La réponse des professionnel.le.s de la santé est inadéquate : il n’y a pas de temps pour écouter le jeune. Le discours médical se présente comme une réalité implacable devant lequel tous sont démunis : jeunes, parents, intervenants.e.s, etc.

Pour signer la déclaration commune du Mouvement  :

http://www.agidd.org/wp-content/uploads/2016/12/DeclarCommune_M-JSM-2.pdf

Pour recevoir le théâtre-forum dans votre milieu :

http://www.agidd.org/wp-content/uploads/2017/03/Pour-un-regard-différent_Offre-datelier-de-sensibilisation.pdf

Des lectures pour aller plus loin :

Mouvement Jeunes et santé mentale (2017). La médicalisation des problèmes sociaux des jeunes: en enjeu de société.

http://www.agidd.org/wp-content/uploads/2017/03/Mémoire-Mouvement-des-jeunes-en-santé-mentale-FRESQue-28-février-2017_.pdf

Conseil supérieur de l’éducation (2017). Pour une école riche de tous ses élèves. S’adapter à la diversité de ses élèves, de la maternelle à la 5e année du secondaire.

http://cse.gouv.qc.ca/fichiers/documents/publications/Avis/50-0500.pdf

Commission de l’éthique, de la science et de la technologie (2009). Médicaments psychotropes et usages élargis : un regard éthique.

http://www.ethique.gouv.qc.ca/en/assets/documents/Medicaments-psychotropes/Medpsycho_avisFR.pdf

Un grand merci à nos partenaires financiers!

[/vc_column][/vc_row]

5e Rencontre nationale des OCLD

Depuis l’année 2006, le Regroupement des organismes communautaires québécois de lutte au décrochage (ROCLD) a la tradition d’organiser aux deux ans une rencontre nationale des organismes communautaires de lutte au décrochage. Cette fois-ci, pour une cinquième année, les échanges alimentèrent le thème de L’action communautaire autonome en lutte au décrochage : une richesse collective! Ce moment tant attendu est toujours alimenté par une partie dédiée à la formation. Périodes offertes soit en collaboration avec des acteurs du milieu dans lequel se déroule la rencontre nationale, soit par des membres du regroupement.

Ce sont 106 personnes qui ont participé activement à ce rassemblement. Issus de différents milieux, tant du milieu communautaire que du milieu institutionnel ou du milieu scolaire, les intervenantes et les intervenants réunis ont su, grâce à leurs riches interventions, enrichir cette 5e Rencontre nationale. Merci d’avoir répondu en si grand nombre à cette invitation, et ce, malgré un contexte austère!

La 5e Rencontre nationale en bref:

  • Grande conférence d’ouverture
  • Présentation de l’évolution du ROCLD et de l’action communautaire autonome (ACA) en lutte au décrochage
  • Panel sur l’ACA dans les organismes communautaires de lutte au décrochage
  • Sept ateliers de formation liés au développement des pratiques d’intervention en lutte au décrochage auprès des jeunes
  • Deux ateliers d’échanges et de réflexions sur des enjeux en lutte au décrochage
  • Deux ateliers de réflexions citoyennes réservés aux jeunes 15-21 ans
  • Un atelier de formation sur le développement des pratiques en défense des droits et participation citoyenne des parents en regard de l’éducation et de l’école
  • Grand speed dating pour collectiviser nos connaissances sur l’ACA
  • Présentation et signature de la Déclaration d’engagement pour la jeunesse
  • Lancement du livre Pour être maître de soi et maître chez soi
  • Souper spectacle festif avec le Chœur La Mollaie de Rimouski (près de 50 choristes)

C’est aussi…

  • Une coordonnatrice, deux bénévoles
  • 25 personnes-ressources
  • Sept représentants d’organismes membres constituaient le comité directeur
  • Les deux équipes très appréciées du Centre des Congrès de l’Hôtel Rimouski et de Méga Scène

Un merci tout particulier aux OCLD Pro-Jeunes-Est et Je Raccroche pour leur contribution spéciale et leur chaleureux accueil de cette 5e Rencontre nationale dans la très belle région du Bas-Saint-Laurent.

À l’issue de cette 5e Rencontre nationale, le ROCLD peut affirmer haut et fort toute la fierté qu’il a de s’inscrire dans un mouvement de transformation sociale tel celui de l’action communautaire autonome!

 

Actes

Ces actes reprennent l’ensemble des activités proposées aux participantes et aux participants et tentent le plus fidèlement possible de représenter la diversité et la qualité des présentations auxquelles nous avons eu droit.

Vous pouvez accéder aux actes dans le menu situé à gauche de votre écran.

 

Citations de participantes et de participants

Bravo! Interactif et convivial, comme le milieu communautaire!

Fière de mon regroupement!

Bravo pour la place aux jeunes et l’ouverture!

Tous ensemble, on peut faire quelque chose de plus fort et plus beau!

En images!

(Crédit photo: Mario Faubert)

 

Revue de presse

MARTIN, Thérèse. «Colloque national à Rimouski : Nouvelles pratiques dans la lutte au décrochage», L’Avantage gaspésien. [En ligne]. 15 mai 2015. http://www.lavantagegaspesien.com/Actualites/2015-05-15/article-4147696/Colloque-national-a-Rimouski%3A-nouvelles-pratiques-dans-la-lutte-au-decrochage/1

 

ND, « De nouvelles pratiques dans la lutte au décrochage », La Nouvelle Union. [En ligne]. 15 mai 2015. http://www.lanouvelle.net/Actualites/National/2015-05-15/article-4148063/De-nouvelles-pratiques-dans-la-lutte-au-decrochage/1

 

ND, « Austérité : de moins en moins de moyens pour soutenir les jeunes en difficulté », ICI Radio-Canada. [En ligne]. 15 mai 2015. http://ici.radio-canada.ca/regions/est-quebec/2015/05/15/004-lutte-decrochage-austerite-jeunes-difficulte.shtml

 

TVA Est-du-Québec. (15 mai 2015). Lutte au décrochage scolaire. Environ 200 acteurs engagés dans la lutte au décrochage et en provenance des différentes régions du Québec participent à la 5e Rencontre nationale des organismes communautaires en lutte au décrochage qui se déroule présentement à Rimouski. [Statut Facebook]. Issu de  https://www.facebook.com/tvaestduquebec/videos/864513303603159/?pnref=story

4e Rencontre nationale: Ensemble, vivre la réussite!

C’est plus de 200 participants, dont 116 intervenants et directions de 36 OCLD issus de 9 régions du Québec, qui se sont joints au ROCQLD pour faire de cette rencontre un vif succès. Nous tenons à les remercier pour leur enthousiasme et la qualité de leur engagement!

Les actes de la rencontre seront disponibles cet automne.

D’ici là, voici une synthèse en images de ces deux inoubliables journées :

 

3e Rencontre nationale: Prendre le temps de réussir

Actes de la 3e RN

 

2e Rencontre nationale: Partager nos réussites, enrichir nos pratiques

Actes 2e RN

 

1ere Rencontre nationale: Définir notre réseau, consolider nos actions

Actes 1ere RN