Historique

Les initiatives communautaires liées à la lutte au décrochage ont émergé au courant des années 80, moment où l’on a observé des problèmes grandissants de pauvreté et d’insertion sociale chez les jeunes. Les organismes communautaires ont alors développés des solutions alternatives pour des individus dont le parcours au sein des institutions scolaires s’avérait plus difficile en raison de divers facteurs personnels ou sociaux.

Des organismes montréalais, confrontés à une réalité quotidienne de plus en plus complexe, ont décidé de mener une lutte collective contre le décrochage scolaire. C’est ainsi qu’en 1996, ils ont fondé le Regroupement des organismes communautaires d’intervention auprès des jeunes décrocheurs potentiels ou réels de l’Île de Montréal, le ROCIDEC, pour faire reconnaître leur travail à sa juste valeur.

En 2004, devant le nombre croissant de demandes provenant de l’extérieur de Montréal et les multiples requêtes de représentation, les membres décident de modifier les lettres patentes du ROCIDEC pour créer le Regroupement des organismes communautaires québécoise de lutte au décrochage, le ROCQLD. Il représente aujourd’hui une soixantaine d’organismes, répartis dans douze régions du Québec, qui viennent en aide à plus de 32 000 jeunes et parents chaque année.

 

Historique du ROCLD

Années 80 

Des initiatives communautaires liées à la lutte au décrochage émergent en réponse aux problèmes grandissant de pauvreté et d’insertion sociale chez les jeunes.

1996

Création du Regroupement des organismes communautaires d’intervention auprès des décrocheurs potentiels ou réels de l’Île de Montréal (ROCIDEC)

Le Regroupement est issu de la volonté de partager les savoir-faire et les approches privilégiées par chacun ainsi que du désir de se définir une identité propre en tant que secteur émergeant en lutte au décrochage.

Le ROCIDEC est incorporé le 27 décembre 1996 et compte 13 membres.

1997-2001

Le ROCIDEC se structure, s’organise, concentre ses efforts dans les représentations politiques et participe à divers comités et tables de concertation sur le territoire de la région de Montréal.

Production d’un cadre de référence des membres du ROCIDEC (1998)

Production du guide « Des communautés éducatives en soutien scolaire et social » (2001); Réalisé en collaboration avec la Direction de la santé publique (DSP)

2002

Création du PACTE – Programme d’action communautaire sur le terrain de l’éducation

Reconnaissance de notre secteur d’activités par le ministère de l’Éducation du Québec

Accréditation du ROCIDEC et de 6 OCLD membres.

2004

Le Regroupement devient une instance nationale et prend le nom de ROCQLD

Au-delà de la région de Montréal, l’action du ROCIDEC s’étend alors à l’ensemble du Québec. De par ce fait, le 17 février 2004, l’organisme devient Le Regroupement des organismes communautaires québécois de lutte au décrochage (ROCQLD), et compte alors 23 membres.

2006-2009

Le ROCQLD met en place et réalise des projets structurants afin de consolider l’expertise des OCLD:

2006

Production du Portrait des pratiques communautaires de lutte au décrochage au Québec.

1ère Rencontre nationale des OCLD

2008

Mise en place d’une communauté de pratiques virtuelles

2009

2e Rencontre nationale des OCLD

2010

Tournée régionale

Planification stratégique 2010-2015

2011-2013

Déploiement du projet: Évaluation des pratiques dans les organismes de lutte au décrochage.

Formation et accompagnement aux membres afin de développer une culture d’évaluation.

2014

Changement de l’acronyme du Regroupement.

 

 

 

 

Croissance