Concertation et représentation

Les activités de représentation, de partenariat et de collaboration occupent une place majeure dans l’ensemble des activités du Regroupement. Ses nombreuses représentations auprès des diverses instances gouvernementales et des partenaires en éducation lui permettent de défendre et de porter la vision, les valeurs et les préoccupations de ses membres.

Représentation politique en éducation

  • Comité mixte MELS/OACA (organismes d’action communautaire autonome)

La présidence et la direction du Regroupement siègent au Comité mixte MELS/OACA. Ce comité décisionnel est composé du sous-ministre adjoint au développement pédagogique et au soutien des élèves, d’une personne responsable à la Direction générale de l’éducation des adultes, de la professionnelle responsable du programme PACTE et des représentants des organismes communautaires (COCAF, Écoles de la rue, LVQ/BAQ, RGPAQ et ROCLD). Le comité se veut un lieu privilégié de concertation, d’échanges et de discussions entre les organismes et le MELS en ce qui concerne l’action communautaire autonome.

Concertation et collaboration aux instances nationales et régionales

Le ROCLD travaille en concertation avec de nombreux acteurs issus des milieux: institutionnels, public et parapublic, scolaire, privé, philanthropique,, recherche et transfert de connaissances ainsi que communautaire.

  • Comité des représentants des organismes communautaires du PACTE

Ce comité, composé des représentants des regroupements de l’action communautaire autonome, est un lieu de réflexion et de travail afin de favoriser des décisions, des positions et des actions collectives et concertées face au gouvernement, et plus particulièrement, face au MELS.

  • RQ-ACA
  • Coalition Interjeunes

La Coalition Interjeunes rassemble des regroupements d’organismes communautaires autonome jeunesse qui œuvrent auprès des jeunes dans une perspective de transformation sociale et d’amélioration de leurs conditions de vie. L’action des groupes communautaires autonomes jeunesse est vaste et diversifiés allant de l’intervention en milieu de vie, en maison de jeunes, le travail de rue, la prévention du décrochage scolaire et le raccrochage, la lutte à l’itinérance, l’hébergement, etc.

Les organismes membres de la Coalition Interjeunes sont le Regroupement des maisons de jeunes du Québec (RMJQ), le Regroupement des Auberges du cœur du Québec (RACQ), le Regroupement des organismes communautaires autonomes jeunesse du Québec (ROCAJQ), le ROCLD et le Regroupement des organismes communautaires québécois en travail de rue).

Interjeunes représente 320 organismes fréquentés par 370 000 jeunes de partout au Québec.

Fondé en 2008, constitué d’une vingtaine de membres et dirigé par L. Jacques Ménard, le Groupe d’action sur la persévérance et la réussite scolaire au Québec est une plateforme multisectorielle, un lieu d’échanges et de mobilisation sur les questions liées à la réussite des jeunes.

RRM est l’instance régionale de concertation (IRC) de l’Île de Montréal et est composée d’une trentaine de membres issus des milieux scolaire, communautaires, institutionnel et des affaires. Placé sous le leadership des cinq commissions scolaires de Montréal, RRM est un lieu de mobilisation régionale autour de l’enjeu du décrochage scolaire. Le ROCLD en est membre et travaille à favoriser la participation des OCLD à la démarche.

Concertation et collaborations avec les milieux universitaires, de la recherche et du transfert de connaissances

Le ROCLD a développé au fil du temps de solides partenariats avec le milieu de la recherche et du transfert de connaissances.

Le CTREQ est un organisme à but non lucratif créé en 2002, dont la mission est de promouvoir l’innovation et le transfert de connaissances pour accroître la réussite des élèves au Québec. En tant qu’acteur clé dans ce domaine, le CTREQ est un pôle de développement reposant sur deux points d’ancrage: les pratiques innovantes et les connaissances scientifiques.

Le ROCLD est impliqué dans deux comités pilotés par le CTREQ: Comité de concertation pour le transfert de connaissances en éducation ainsi que son sous-groupe de travail pour le 2e symposium du transfert de connaissances en éducation.

Le Réseau PARcours est formé de chercheurs et de praticiens engagés dans le renouvellement des pratiques d’accompagnement du raccrochage scolaire au Québec, en France (Grenoble), en Belgique (Bruxelles) et en Espagne (Palma).

Depuis 2007, le ROCLD poursuit son implication au sein de PARcours. En étroite collaboration avec le ROCLD, l’équipe de recherche a investigué les pratiques d’accompagnement de trois des membres du Regroupement, autant en région rurale, semi-urbaine qu’urbaine.

Depuis 2014, le ROCLD participe aux échanges et aux travaux du comité des services aux collectivités de l’UQAM. Celui-ci a pour mandat de procéder à l’analyse des projets institutionnels de types services aux collectivités qui requièrent soit une entente protocolaire formelle, soit l’octroi de ressources humaines ou financières additionnelles, en vue d’émettre une recommandation à l’endroit des instances législatives de l’Université.