Santé mentale et réussite éducative

La médicalisation des difficultés et problèmes sociaux vécus par les jeunes

Membre du comité de coordination du Mouvement Jeunes et santé mentale, le ROCLD revendique la mise sur pied d’une Commission parlementaire sur l’enjeu de la médicalisation des problèmes sociaux des jeunes. Devant les pressions au diagnostic et à la médication que subissent les parents et les jeunes en difficulté, du manque de ressources psychosociales dans les écoles, des préjugés, de la stigmatisation et de l’intimidation auxquels font face les jeunes ayant un vécu associé à la santé mentale , nous jugeons qu’il est nécessaire de se pencher sur cet enjeu.

Le ROCLD appuie évidemment l’ensemble des revendications du Mouvement contenu dans la Déclaration commune, dont l’accès pour tous les élèves (sans exigence de diagnostic préalable) à de l’aide et de l’accompagnement psychosocial et éducatif répondant à leurs besoins.


Principales revendications:

  • La mise en place de moyens financiers permettant à tous les élèves, sans obligation d’un diagnostic, d’avoir accès à de l’aide et de l’accompagnement psychosocial et éducatif

  • La mise en place d’une Commission parlementaire sur la médicalisation des problèmes sociaux des jeunes.


Pour allez plus loin: