Positions et revendications

Pour une éducation inclusive, accessible et égalitaire

Conformément à la vision commune dont il s’est doté, le ROCLD promeut et soutient la lutte au décrochage qui favorise le plein potentiel de tous les jeunes à travers des parcours diversifiés, et ce, pour une réussite éducative inclusive, accessible et égalitaire. En ce sens, il dénonce certaines caractéristiques du système scolaire québécois et revendique la mise en place de mesures et d’actions concrètes favorisant l’atteinte de cette vision et plus largement de la réussite éducative de tous les élèves.

En plus de poursuivre la lutte pour un rehaussement du financement à la mission globale des OCLD et la reconnaissance de leur autonomie, le ROCLD a, ces dernières années, particulièrement travaillé sur les enjeux de la médicalisation des difficultés et problèmes sociaux vécus par les jeunes et de l’égalité entre les sexes en éducation. De façon transversale, il milite en faveur d’une éducation inclusive et de la reconnaissance des parcours diversifiés et atypiques des jeunes, et il participe aux actions de lutte à la pauvreté.

 

Revendications par thème :


Sommaire des revendications :

  • Que les organismes communautaires de lutte au décrochage (OCLD) soient reconnus comme les principaux acteurs pouvant aider le milieu scolaire à atteindre l’idéal de la réussite éducative de tous les jeunes

  • Que les acquis développés dans le milieu de l’action communautaire autonome soient reconnus par le milieu scolaire et les employeurs

  • Que l’accès aux différents parcours de formations soit favorisé pour l’ensemble des jeunes

  • Que les conditions d’admission soient suffisamment souples pour permettre aux jeunes aux parcours atypiques d’effectuer un retour en formation sans se buter à divers obstacles administratifs et sans faire face à des mesures punitives en cas d’échec

  • Que l’éducation soit recentrée autour du jeune. Ainsi, que ses intérêts soient pris en compte dans l’offre de formation et que tous les jeunes aient accès à la même formation générale;

  • Que la mixité scolaire soit valorisée par :

    • La fin du financement public des écoles privées

    • La fin des programmes sélectifs

    • L’instauration de mesures qui favorise la véritable inclusion de tous les élèves

  • Que des mesures de lutte à la pauvreté permettant à l’ensemble des jeunes et des familles de se sortir de la pauvreté soient mises en place 

  • Que la gratuité réelle et universelle des études du niveau primaire au niveau postsecondaire soit mise en place

  • Que le décrochage scolaire des filles soit reconnu et considéré 

  • Que des mesures soient mises en place pour élimer les stéréotypes sexuels dans les pratiques pédagogiques et favoriser l’égalité entre les sexes en éducation

  • Que des moyens financiers permettant à tous les élèves, sans obligation d’un diagnostic, d’avoir accès à de l’aide et de l’accompagnement psychosocial et éducatif soient mis en place

  • Qu’une commission parlementaire sur la médicalisation des difficultés et problèmes sociaux vécus par les jeunes soit mise en place.