À propos du ROCLD

 

Les initiatives communautaires liées à la lutte au décrochage ont émergé au courant des années 1980, moment où l’on a observé des problèmes grandissants de pauvreté et d’insertion sociale chez les jeunes. Les organismes communautaires ont alors développé des solutions alternatives pour des individus dont le parcours au sein des institutions scolaires s’avérait plus difficile en raison de divers facteurs personnels ou sociaux.

Des organismes montréalais, confrontés à une réalité quotidienne de plus en plus complexe, ont décidé de mener une lutte collective contre le décrochage scolaire. C’est ainsi qu’en 1996, ils ont fondé le Regroupement des organismes communautaires d’intervention auprès des jeunes décrocheurs potentiels ou réels de l’Île de Montréal, le ROCIDEC, pour faire reconnaître leur travail à sa juste valeur.

En 2004, devant le nombre croissant de demandes provenant de l’extérieur de Montréal et les multiples requêtes de représentation, les membres décident de modifier les lettres patentes du ROCIDEC pour créer le Regroupement des organismes communautaires québécoise de lutte au décrochage, le ROCQLD. Il représente aujourd’hui une soixantaine d’organismes, répartis dans quatorze (14) régions du Québec qui viennent en aide à plus de 15 000 jeunes et parents chaque année.