Bandeau 6eRN 20 ans

6e Rencontre nationale : 20 ans au cœur de l’accompagnement éducatif…

Discours d’ouverture du Ministre de l’Éducation, de l’Enseignement Supérieur, monsieur Sébastien Proulx : ici 

Une centaine de participant.e.s se sont rassemblé.e.s les 15 et 16 novembre dernier à l’occasion de la 6e Rencontre nationale des OCLD : une participation à l’image du ROCLD; diversifiée et provenant de 13 régions représentées au regroupement!

La Rencontre nationale nous permet de devenir un nous, un ensemble d’OCLD qui unissons nos forces et notre voix pour agir ensemble avec un objectif commun, celui de soutenir notre communauté et particulièrement les jeunes et leur famille.

Sans oublier les 18 personnes-ressources qui ont enrichi la programmation de leur expertise! Comme le temps a parfois manqué, certaines activités de formation complémentaires seront offertes dans les prochains mois.

Cette 6e édition était également l’occasion de souligner le 20e anniversaire du regroupement et de s’ouvrir à de nouvelles collaborations. Des discussions porteuses ont eu lieu entre les membres et leur Instance régionale de concertation (IRC) respective. Un panel d’invité.e.s a permis de s’initier aux réalités de l’action communautaire dans les réseaux anglophones et autochtones, ouvrant la porte à des partenariats prometteurs.

Enfin, le théâtre-forum présenté par le Mouvement Jeunes et santé mentale a suscité une réflexion de fond autour de la médicalisation des problèmes sociaux. Dans cette activité, comme dans le reste de la Rencontre nationale d’ailleurs, les jeunes présents se sont démarqués par leur participation active et leur contribution pertinente aux discussions.

Le volet jeunesse

Lors d’un « espace de dialogue », les jeunes ont été invités à partager leur vision d’un organisme idéal. En voici un portrait :

  • Un ratio de 5 à 6 intervenant.e.s pour 10 jeunes;

  • Des activités en deux volets : scolaire et services complémentaires;

  • Une heure de sport par jour;

  • Un service de garderie sur place pour permettre aux jeunes parents de rester avec leur enfant;

  • Plus de personnel spécialisé pour intervenir sur des problématiques en déficience intellectuelle et physique;

  • Du matériel adéquat et confortable;

  • De la nourriture à disposition des jeunes : la sécurité alimentaire n’est pas un luxe mais un droit. De plus, le fait d’avoir l’estomac vide est un facteur de décrochage.

Les jeunes ont également eu l’opportunité d’échanger avec le rappeur Samian au sujet de leurs rêves et de leurs peurs. L’activité d’écriture a notamment permis aux jeunes de verbaliser un sentiment général d’être jugé, exclu et marginalisé dans une société qui ne leur fait pas de place.

L’atelier d’écriture avec Samian a ouvert des portes.
Je vais partir plus mature.
Je repars avec des ressources.

 

Panel « Regards croisés des autochtones, anglophones et francophones sur l’action communautaire en lutte au décrochage »

 

Théâtre-forum: « C’est fou la vie, faut pas en faire une maladie! »

Le théâtre-forum est une activité de sensibilisation aux principaux enjeux et pistes de solutions entourant la médicalisation des problèmes sociaux.

Il est porté par le Mouvement Jeunes et santé mentale.

Le contenu du théâtre-forum est inspiré d’un large processus de consultation mené en 2016 auprès de 150 intervenants, plus de 160 jeunes et 50 organisations dans 12 régions du Québec.

 

Quelques fait saillants mis de l’avant par Tristan Ouimet Savard du Regroupement des Auberges du cœur du Québec:

  • La multiplication des diagnostics touche surtout les milieux défavorisés;

  • Les diagnostics sont posés de plus en plus tôt et dure de plus en plus longtemps dans la vie;

  • Nous disposons de peu d’information sur les effets à long terme de la médication;

  • On tend vers une lecture biomédicale de la santé mentale. Les aspects liés à l’environnement ne sont pas suffisamment pris en compte.

 

Quelques enjeux qui ont fait réagir les participant.e.s :

La pression mise sur l’enfant et sa famille :

  • Le fait d’insinuer que le comportement d’un enfant compromet la réussite des autres élèves dans la classe crée beaucoup d’anxiété dans la cellule familiale;
  • Un seul élève ne peut pas être tenu responsable du climat de toute une classe;
  • Devant l’absence de support et le peu d’information disponible, les parents se retrouvent seuls avec les décisions à prendre. Leur capacité d’action est restreinte.

Le développement du jeune :

  • Lorsque qu’un jeune est médicamenté très tôt et très longtemps, il lui est difficile d’apprendre à se connaître sans médication et de trouver des stratégies alternatives;
  • Les effets secondaires de la médication peuvent parfois aggraver la situation en créant d’autres difficultés.

L’accès aux ressources :

  • Les temps d’attente pour avoir accès aux services psychosociaux est trop long pour parler d’un véritable accès.
  • La manque de ressources à l’école incite les parents à se tourner vers le privé alors que plusieurs familles n’en ont pas les moyens.
  • La réponse des professionnel.le.s de la santé est inadéquate : il n’y a pas de temps pour écouter le jeune. Le discours médical se présente comme une réalité implacable devant lequel tous sont démunis : jeunes, parents, intervenants.e.s, etc.

 

Pour signer la déclaration commune du Mouvement  :

http://www.agidd.org/wp-content/uploads/2016/12/DeclarCommune_M-JSM-2.pdf

Pour recevoir le théâtre-forum dans votre milieu :

http://www.agidd.org/wp-content/uploads/2017/03/Pour-un-regard-différent_Offre-datelier-de-sensibilisation.pdf

Des lectures pour aller plus loin :

Mouvement Jeunes et santé mentale (2017). La médicalisation des problèmes sociaux des jeunes: en enjeu de société.

http://www.agidd.org/wp-content/uploads/2017/03/Mémoire-Mouvement-des-jeunes-en-santé-mentale-FRESQue-28-février-2017_.pdf

Conseil supérieur de l’éducation (2017). Pour une école riche de tous ses élèves. S’adapter à la diversité de ses élèves, de la maternelle à la 5e année du secondaire.

http://cse.gouv.qc.ca/fichiers/documents/publications/Avis/50-0500.pdf

Commission de l’éthique, de la science et de la technologie (2009). Médicaments psychotropes et usages élargis : un regard éthique.

http://www.ethique.gouv.qc.ca/en/assets/documents/Medicaments-psychotropes/Medpsycho_avisFR.pdf

 

Un grand merci à nos partenaires financiers !

 

Cahier du participant

Vous pouvez télécharger le document suivant en version PDF.Téléchargement du PDF

Projet Tapage magazine contre le décrochage - ROCLD